La voie verte sur les rails

Imprimer
Mis à jour le 9 septembre 2015

Les habitants de Velaine et des environs (ci-dessous, entre Aingeray et Fontenoy sur Moselle) se souviennent de cette voie ferrée qui reliait la base américaine de la forêt de Haye à la Moselle. Tout comme ceux de Francheville et de Villey-Saint-Etienne.

 

 

Cette ancienne voie ferrée, dont la CC2H veut faire une voie verte – avait été construite par l'armée américaine juste après la deuxième guerre mondiale. Elle passait derrière la station d’épuration d'Aingeray, allait vers Fontenoy (on la retrouve sur le pont surplombant la route D90 à proximité des pelouses calcaires de la côte de Voirémont), puis vers Velaine-en-Haye pour alimenter la zone d’activité en matériaux. Une habitante d'Aingeray se souvient qu'en 1983, de rares trains y circulaient encore et l’on devait attendre pour passer que la barrière du passage à niveau, près des ateliers municipaux de Velaine, se relève.

De l'autre côté de la Moselle, une voie ferrée, elle aussi tombée dans l'oubli, reliait la base aérienne de Toul-Rosières (elle aussi construite par les Américains) au réseau SNCF. La commune de Francheville s'est portée acquéreur de la portion qui traverse son territoire dans les années 1995. Le vendeur : le ministère de la Défense.

Une première phase de travaux a démarré en octobre 2013 sur le territoire de Villey-Saint-Etienne. Un chantier d'insertion géré par la CCT y occupe un groupe de jeunes gens, qui défrichent l'ancienne voie. Le chantier concerne une portion de 6 km.

Communauté de communes de Hazelle-en-Haye
Maison commune, 2 rue Neuve - 54200 Villey Saint Etienne, Téléphone : 03 83 62 96 90 -  Fax : 09 70 63 10 20.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Créé avec CMS open source Joomla 2.5 (licence GNU).